Panorama des innovations pour concilier télétravail et prévention

Florian Ruen

Florian Ruen

Co-fondateur & CEO | Eyes'R

Le télétravail, ce mot qui est au centre de beaucoup de discussion depuis plusieurs mois maintenant. Avec cette pandémie, c’est devenu, pour certaines entreprises, un nouveau mode d’organisation, parfois difficile à mettre en place pour certaines, ou ancré dans les valeurs d’autres.

Alors que certains y sont adepte et ont du mal à s’en passer, d’autres préfèrent l’ambiance du bureau pour travailler et être plus productif.

Mais avoir un poste de travail adapté, chez soi, n’est pas toujours possible et peut avoir des conséquences sur la santé de vos collaborateurs. Petit tour d’horizon des technologies et innovations permettant de concilier prévention des risques et télétravail !

# Télétravailler sans négliger l’ergonomie de son poste

Lorsque l’on emploie le terme « Télétravailler », souvent, l’on peut penser qu’il suffit d’une table et d’une chaise pour le faire.

Ces éléments rendent le télétravail possible, certes, mais rester plusieurs heures assis sur une chaise ou bien travailler sur une table qui n’est pas à la bonne hauteur ne permet pas d’être dans une position confortable.

Mieux vivre la transition vers le télétravail – Source : mcgill.ca

Travailler dans une position qui n’est pas adéquate peut avoir des conséquences sur le long terme : mal de dos ; mal aux cervicales par exemple, mais les yeux seront aussi impactés si vous vous trouvez trop proche de l’écran. En d’autres termes, les TMS peuvent aussi survenir chez vous, en télétravaillant ou même en bricolant, comme nous l’évoquons dans notre article sur le bricolage et la prévention des risques.

# Quelques conseils à suivre pendant le travail à la maison

Cependant, avoir du bon matériel pour travailler depuis la maison ne fait pas tout. Il est important de faire des pauses notamment et de bouger. Car si vous passez 7 heures dans votre journée, assis, sans bouger devant votre écran, c’est aussi très mauvais pour la santé !

Quelques conseils à suivre pour adapter votre poste de travail :

  • Une chaise bien réglée : avoir une bonne chaise, c’est bien, mais encore faut-il qu’elle soit bien réglée
  • Un écran à la bonne distance de vos yeux : l’écran doit être suffisamment grand (au moins 19 pouces) et être éloigné d’une distance égale à la taille de votre bras
  • Utiliser une souris et un clavier externe plutôt que ceux intégrés sur un PC portable
  • Se lever et bouger régulièrement : c’est important pour faire travailler la circulation sanguine et cela peut se faire simplement. Par exemple, préférez téléphone en marchant ou lire un document sur votre table de bar surélevée plutôt que sur votre bureau !

Tous les autres conseils sur l’ergonomie de votre poste de travail dans un article rédigé par Treated : lire l’article

14 conseils d’ergonomie pour travailler à domicile – fr.treated.com

# Plusieurs innovations au service de l’ergonomie du poste de travail

Nous l’avons dit au début de l’article : le matériel que vous utilisez est important ! Et votre poste de travail en comporte beaucoup : du bureau à la chaise, en passant par votre souris/clavier ou même votre micro-casque

Et comme ceux qui lisent notre newsletter La Préventive (inscriptions sur la liste de diffusion possible ici), le savent, nous donnons de façon régulière, une liste des innovations au service de la prévention des risques.

Alors oui, innover dans le mobilier, c’est possible, tout comme il est possible d’innover dans la détection des situations à risques.

Chaises, fauteuils et repose-pieds

Il existe dans cette catégorie plusieurs innovations pour un poste de travail bien adapté à chaque personne, que vous préfériez travailler debout, assis ou les deux.

  • Bureau Ergoblic Solo

Taillé dans un panneau de mélaminé, ce plan de travail incliné de 3°, réglable électriquement en hauteur pour une position mixte à la fois debout ou assise, permet de corriger de nombreuses postures douloureuses.

Une innovation pratique, made in France et avec de nombreuses options pour améliorer encore plus l’ergonomie de son poste de travail !

Bureau Ergoblic Solo avec son plan de travail inclinable à 3° – Ergo project
  • Plateformes assis-debout

Moins onéreux que les bureaux ergonomiques complets, ces plateformes se pose sur des bureaux existants, permettant de les transformer en quasi-bureau ergonomique : réglable en hauteur et permettant de passer d’une position assise à une position debout et inversement.

Plateformes assis-debout – Affordance-ergononomie
  • Les fauteuils et sièges pour un poste de travail confortable

Pour ce qui est de l’assise, il existe presque autant de modèles que de personne qui télétravaillent. Et c’est à peine exagéré !

Chaque morphologie est différente et les besoins en matière de fauteuil pour passer plusieurs heures par jour et par semaines dessus sont également différents.

En plus de leur assise, les types de fauteuil sont eux aussi nombreux et varient en fonction de l’utilisation qui en est faîte : un siège utilisé 4 heures par jour n’est pas le même que celui qui est utilisé 24/7 par différentes personnes !

  • Les sièges assis-debout : comme les bureaux, ils permettent de passer d’une position à l’autre très facilement
  • Les sièges dynamiques : ils s’adaptent à votre changement de position en absorbant au maximum les risques de TMS, ils sont aussi plus onéreux que les modèles standards
  • Les sièges tabouret: moins destinés à un usage télétravail, il faut savoir qu’ils existent et sont surtout destinés à des métiers d’accueil (comme les caissières).

L’essentiel lors du choix de votre fauteuil, c’est qu’il soit à bonne hauteur de votre bureau et de votre/vos écrans et qu’il soit confortable. Privilégiez donc un siège réglable en hauteur, avec des accoudoirs !

Siège dynamique pour absorber les TMS – boutique-ergonomie.fr
  • Des repose-pieds pour rester actif

Le repose-pied n’est pas essentiel, mais il est fortement conseillé dans plusieurs situations, notamment lorsque l’on règle le siège, il est possible que nos pieds ne soient plus en contact avec le sol, ce qui entraîne des mauvaises positions : talons qui ne touchent pas le sol ; dos décollé du dossier ; points de compression sous les cuisses, etc.

Plus tôt, nous évoquions la nécessité de marcher de temps en temps et de ne pas rester en position fixe, assise pendant plusieurs heures, et si la solution venait justement de ce repose-pied que l’on qualifiait de facultatif ?

En effet, il existe des repose-pieds pédalier. En d’autres termes, ils intègrent un mini-vélo, vous permettant de pédaler tout en travaillant et en étant assis. Plutôt pratique, surtout lorsque l’on voit sa taille !

Et comme une vidéo vaut mille mots, on vous laisse découvrir ce pédalier en vidéo !

Télétravailler, c’est bien pour certains, moins bien pour d’autres, tout cela dépend de chacun. En revanche, l’ergonomie du poste de travail doit être la plus optimisée possible pour travailler en toute sécurité.

Ce n’est pas parce que le télétravail est de rigueur que les TMS doivent l’être aussi !

Bien entendu, nous n’avons pas cité tous les produits pour un bureau optimal, notre objectif ici était de vous donner des pistes de produits innovants.

➡️ Pour poursuivre votre lecture : vous pouvez retrouver tous les conseils d’Ergofrance pour un poste de travail optimisé


Les sources de cet article sont accessibles sur cette page

Partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-vous à la Préventive